La Méthode Feldenkrais®,

Créee par Moshe Feldenkrais ,docteur en physique et ceinture noire de judo ( 1904-1984),elle fait partie du champ des méthodes d'éducation somatique. 

 

 Cette méthode consiste à renouer avec l’apprentissage inné de l’enfant afin de retrouver une plus grande liberté et de l’aisance dans nos mouvements. Elle nous offre la possibilité de nous éprouver d’une manière nouvelle grâce à une conscience plus claire de la structure osseuse , autrement dit en ayant une image plus claire de notre anatomie et de notre fonctionnement.

Des mouvements doux et inhabituels sont guidés sous forme exploratoire, chacun les découvre à son rythme, il n’y a pas à « faire bien » ni à " faire comme"  mais juste à ressentir les effets de micro mouvements pour permettre au système nerveux d'enregistrer des nouvelles informations, ce qui invite a un certain lâchez -prise et a beaucoup de douceur envers soi-même. Il s'agit de changer des habitudes de tensions et d'efforts  automatiques dans nos actions pour gagner en confort et en vitalité.

Qu'est-ce que l'Education Somatique ?

Sous l'étiquette de « méthodes d'éducation somatique » se regroupent plusieurs approches corporelles que l'on pourrait décrire comme suit : « qui visent à augmenter l'aisance, l'efficacité et le plaisir du corps et du mouvement par le développement de la conscience corporelle »..

Du grec "soma" qui signifie "corps", l'éducation somatique regroupe un ensemble d'approches qui visent à se réapproprier son corps en mouvement et à développer sa conscience. Cette prise de conscience permet à la personne de mieux comprendre son mode de fonctionnement et de créer de nouvelles possibilités d’expression.

Cet apprentissage « organique » se fait grâce à une réorganisation sensori-motrice qui impliquera les muscles et tous les autres constituants du corps de l’individu. Les approches sont « expérientielles », en ce sens que l'apprentissage qui en découle résulte davantage d'une expérience subjective que de connaissances apprises.

Les approches appartenant à l’éducation somatique sont nombreuses : gymnastique holistique; gymnastique sur table TCP, méthode de libération des cuirasses, méthode Feldenkrais, technique d’alexander, . D'autres approches font également partie de l’éducation somatique, dont le Movement Ritual, le BodyMind Centering, l’eutonie Gerda Alexander, la méthode Laban-Bartenieff, la Kinetic Awareness et l’Ideokinesis. Deux autres techniques, bien qu'elles ne soient pas toujours incluses dans la famille de l'éducation somatique, ont des objectifs si apparentés que nous les avons ajoutées à notre tableau : la méthode Pilates et le Trager. Par contre, ne doivent pas y être associées les techniques qui visent d'abord à soigner ou à guérir, comme l'ostéopathie ou la méthode Mézières, ni celles qui ont avant tout des visées psychothérapeutiques, comme l’analyse bioénergétique.

Les grands principes

Les caractéristiques fondamentales de toutes ces approches sont résumées dans les deux termes de leur étiquette : éducation et somatique.

Éducation. Quand il n'est pas sollicité dans toutes ses potentialités, le corps perd ses facultés de fonctionner adéquatement - il désapprend littéralement, compense et se dérègle. Heureusement, il peut toujours recommencer à apprendre, car ses tissus (muscles, tendons, ligaments, nerfs) demeurent malléables à tout âge, ou presque. L'éducation exige une participation à la fois « écoutante » et active de l'élève.

Somatique. Dans le champ subtil des approches corporelles, on dit que le soma est « ce qui est relatif au corps, mais perçu de l'intérieur, à la première personne »; une approche d'éducation somatique exige donc un point de vue intime sur l'intervention : la personne n'essaie pas de « corriger » ou de « faire corriger » son corps (comme le ferait un physiothérapeute, par exemple), mais de le comprendre et de favoriser son évolution.

Les bienfaits de l’éducation somatique:

Prévention des problèmes musculosquelettiques (maux de dos, tendinites, etc.)

Elles aident à prévenir les blessures, les malaises et les douleurs du système musculosquelettique. Elle favorisent également la rééducation psychomotrice, un meilleur contrôle de la douleur et le maintien de la fonctionnalité malgré le vieillissement.

Amélioration de la posture

Les approches somatiques contribuent à une posture plus juste (un élément incontournable du bien-être) et à de meilleurs réflexes respiratoires. Cela est bénéfique dans le monde du travail notamment.

Amélioration du bien-être physique et psychique

Elles favorisent une meilleure exploitation du potentiel corporel : plus d'efficacité, d'expressivité et de plaisir dans le mouvement. Elles développent également une plus grande attention aux signaux corporels et une meilleure perception du corps dans l'espace. De plus, elles induisent une grande relaxation, une meilleure gestion du stress ainsi qu’un mieux-être.

Amélioration de la performance sportive

L'éducation somatique entraîne un meilleur équilibre dans le développement corporel, ce qui favorise la performance sportive.

Soutien au travail corporel dans les milieux de l’art et de la création

L’éducation somatique permet d’améliorer la posture et d’améliorer la fonction corporelle des musiciens, des chanteurs, des danseurs, des comédiens, des peintres, des sculpteurs, etc.